photos des ordinateurs sur une charette

Article publié par email #1

Salut à tous !

Après un long moment d’absence, voici enfin quelques nouvelles !

Ici, la connexion est plus que catastrophique ! Impossible d’ouvrir la plupart des pages internet, impossible de consulter ses comptes en banque, impossible de télécharger le moindre kit éducatif, presque impossible de consulter ses mails ! Bref, l’informaticien que je suis est au fond du trou !

Au fond du trou? Enfait pas du tout ! Le volet informatique prend son essor ! On installe, on paramètre, on explique, on fait en sorte que nos actions aient un sens. Malheureusement, il nous est difficile de vous faire un retour régulier.

Quoi qu’il en soit voici un petit résumé de ce que nous avons pu faire :

  • Vérif hardware de toutes les machines + inventaire
  • Réparation de tables et mise à poste des ordi
  • Entendre le muezzin
  • Configuration multiboot des ordi (LinuxASRI + Windaube)
  • Test et recensement des applications ludo-educative
  • Entendre le muezzin !
  • Rencontre des autorités
  • Fonds VSF accordés pour matériel supplémentaire
  • Entendre le muezzin !!
  • Dépliant pour informer la population quasi fini
  • Démarrage ateliers informatique Élodie
  • Paramétrage du serveur
  • Mise en place d’un Wikipedia accessible hors ligne
  • Subir le muezzin ^^
  • Excursion lutte Sénégalaise
  • Mission trouver un distributeur (9h)
  • Internet fonctionne au tiers-temps, mais dans la salle !
  • Démarrage des formations Techniciens et Enseignants
  • Téléchargement de ressources éducatives (kits pédagogiques)

Finalement, le muezzin, il nous berce et fini par nous encourager dans nos actions ! OSS 117 n’a pas su puiser sa force dans son chant, mais nous l’avons fait ! (P.S: Merci Franck pour avoir compris ma pensée :) )

Nous avons commencés les formations des enseignants. Le but est de leur apprendre comment utiliser les ressources ludo-éducatives que nous leurs proposons. Peu de Word, peu d’Exel, mais des solutions pour apprendre les maths, le français, la géographie, l’EPS, et toutes autres matières.

Nous n’avons pas la prétention de leur apprendre leur métier, mais plutôt de leur donner des ressources éducatives afin de les aider dans leur rôle d’enseignants. Au Sénégal, l’enseignant est peu accompagné. Il doit se contenter de ses connaissances et dispose de peu de ressources éducatives auxquelles il peut se référer jours après jours.

Bientôt les formations techniciens vont commencer. Chaque technicien devra s’engager à assurer la maintenance de la salle informatique. Par une initiative personnelle, ou en répondant à l’appel du directeur, le technicien s’engage à faire en sorte que les ordinateurs puissent être utilisés jours après jours par les enseignants, les élèves, et les villageois qui en manifestent le besoin.

Question budget, il n’est pas concevable d’offrir une connexion internet aux bénéficiaires de la salle. Cependant, le Wikipédia, les dictionnaires et encyclopédies mis en places vont leur permettre de s’informer et d’améliorer leurs compétences sur divers sujets.

Voiles Sans Frontières, grâce à ce projet, ouvre son volet informatique. L’a mise en place de plusieurs salles informatiques, le retour d’expérience, l’expression des besoins, et la participation d’acteur locaux (merci particulier à Laity) constituent une base solide sur laquelle s’appuyer pour amener les régions enclavées du Sine Saloum à l’aire informatique.

J’ai pus remarquer, tout au long du déploiement, une furieuse envie de la part des locaux à comprendre l’informatique et ses enjeux. Cette phrase n’étant pas très claire, je m’en vais l’expliquer…
Beaucoup de sujets essentiels pourraient être abordés : La santé, l’économie, la fraternité, l’éducation, etc.
Finalement, les sujets récurrents sont l’accès des populations à l’enseignement, l’ouverture au monde et aux cultures, et l’accès à l’information qui s’avère difficile. Les populations comprennent que l’outil informatique peut permettre une meilleur compréhension du monde et des règles qui le régissent. Que grâce à la connaissance qu’il peut apporter, les villageois et le pays peuvent améliorer la qualité de vie de tout un chacun.

J’ai cette vision idéaliste que, grâce à cet outil, l’ensemble de la population peut avoir accès à toutes les meilleures bibliothèques. En une seule interface… L’internet !
Mais avant l’Internet, nous essayons de faire en sorte que l’ordinateur soit un amis, un outil simple qui permette à tout un chacun de faire des recherche sur son sujet de prédilection. Le Wikipédia hors ligne et les encyclopédies mises en place participeront, je l’espère, à l’autonomie des bénéficiaires.

Afin de pérenniser nos actions, nous avons tenu à rencontrer les personnalités influentes des villages (Chefs, Iman, Préfet, président du CGE, etc.) afin de discuter des enjeux et de l’utilité de ces nouvelles salles. La prochaine réunion aura pour but de définir une ligne de conduite quant à la gestion sociale et financière des salles. De telles infrastructures amènent jalousies et intéressement. Il est important de définir des règles de gestion justes et égalitaires, avec les acteurs locaux, afin que toute la population puisse s’approprier, de la meilleure façon, l’outll qui leur est destiné.

Depuis janvier je n’avais pas écrit. Maintenant j’expose un concentré de mes pensées. Indigestes certes, mais j’espère que vous en aurez compris quelques brides !

La connexion internet étant ce qu’elle est, j’ai finalement réussi à activer une fonctionnalité appelé “articles via mail”. 2h pour un seul clic ! Je ne peux malheureusement pas illustrer mes articles avec des photos mais vous aurez dorénavant quelques nouvelles textuelles plus régulières. En envoyant un simple mail à une adresse définie, un article peut maintenant être publié. Pour info : le prochain article révèlera notre compréhension des relations humaines au Sénégal.

P.S : Énormément de vidéos et de photos ont été prises. Il faudra juste attendre la fin de la transat pour jouir de tout ce contenus :)

Zoubi les zamis !

Solidairement,

Alex


HumaniMer – Le voyage humanitaire en mer

Site : http://humanimer.fr
Mail : humanimer
Tél. : +33 659368005

Vous pouvez aussi suivre ou partager le projet sur votre plateforme préférée :

Facebook
Twitter

Google +
Tumblr
Flickr
Youtube
Vimeo
Hellocoton