phare onglous coucher soleil

Marseillan – Pays du soleil et du vent !!!

Je suis allé faire du bénévolat à l’école des Glénans. Je me suis dit que ce serais un bon moyen de rencontrer des marins à qui parler de mon projet afin d’avoir des retours quant à sa faisabilité.

J’avais effectué un stage niveau 4 voiles intensif à Paimpol et ai donc tout naturellement pensé à proposer mon aide à cette base. Mais, à cette période, seule la base de Marseillan est ouverte. J’ai donc opté pour la base de Marseillan-Plage en tant que bénévole « Maître de Logis ».

Je dois veiller à l’approvisionnement des frigos des stagiaires, organiser les bordées cuisine et sanitaire, gérer le bar.

J’ai été très agréablement surpris de voir l’engouement qu’HumaniMer a suscité. Depuis le directeur, jusqu’aux derniers arrivants, tous ont montré un réel intérêt et m’ont encouragé à continuer. Malheureusement « L’école des Glénans » n’a jamais voulu associer son nom à un projet personnel, il me sera donc impossible de dire « Les Glénans » soutient mon projet. Le directeur de la base m’a quand même donné différentes pistes pour tenter ma chance, qui ne tente rien n’a rien… Merci aussi à Aurel qui m’a fourni un exemplaire des check-listes d’hivernage des bateaux de croisière. Cette liste me seras très précieuse pour les inventaires pré-achat des bateaux que je visiterai.

J’ai la chance d’être arrivé à une période de faible activité. Du coup j’ai beaucoup de temps libre et on me laisse la possibilité de naviguer quand je le souhaite. Je suis aussi les débrifs post-nav, ça m’a énormément fait prendre confiance en mes capacités de marins. Je me rend compte que j’ai finalement pas mal d’expérience et qu’il ne me manque plus que les mots à mettre sur mes connaissances pour pouvoir être moniteur.

Merci aux monos (Ives, Guillaume, Abdel, Fripouille, Roberto, et ceux dont j’ai déjà oublié le nom) qui m’ont tous poussé à passer mon monitorat sur le champ. Mais mon objectif n’étant pas là, j’y reviendrais sûrement après mon voyage.